La raquette

Le marché des raquettes de badminton est caractérisé par une très grande diversité, qu'il s'agisse du type de raquette, de leur qualité et de leur prix.

Cette grande diversité est le résultat du développement récent et important du badminton.
Cette variété nécessite un minimum de connaissances sur les caractéristiques des raquettes et ce afin de trouver celle qui correspond le mieux à ses besoins.

Les raquettes de badminton - fines et flexibles - sont beaucoup plus légères et étroites que les raquettes de tennis.
La taille et le poids de ces raquettes peuvent varier.
La longueur totale du cadre ne dépasse pas 680 millimètres et la largeur totale 230 millimètres.
Leur tête (tamis) mesure 280 mm de long sur 220 mm de large.

Les raquettes sont composées de 3 parties principales :
. Une tête avec un cadre et un cordage dont la tension moyenne est de 7kg
. Une tige centrale : le shaft.
. Une poignée ou grip qui présente différentes facettes (méplats et chanfreins) permettant de repérer des prises différentes.

Types de raquette

Les raquettes de badminton sont en métal ou en matériaux composites ce qui leur confère légèreté et flexibilité. Elles sont en métal ou carbone-métal pour les débutants et en carbone pour les joueurs confirmés.

On peut distinguer trois différents types de raquettes :
. Les raquettes en aluminium, utilisées par les scolaires, les joueurs pratiquant le badminton en loisir. Ces raquettes, de coût modéré, sont solides. mais inadaptées à une pratique en compétition.
. Les raquettes mi-alu mi-graphite, utilisées par les joueurs de club. Particulièrement légères et maniables, elles sont cependant plus chères queles raquettes en aluminium.
. Les raquettes en graphite, sont utilisées par les joueurs de haut niveau du fait de leur légèreté et de leur rendement. Leur coût est bien plus élevé que les raquettes précédemment décrites.

Critères de choix des raquettes

Pour choisir une raquette, il faut prendre en compte plusieurs critères tels que :

. Le type de pratique : occasionnelle, régulière, compétition.). La détermination du type du joueur est un préalable indispensable au choix de la raquette. Ainsi, les débutants préfèrent généralement une raquette d'entrée de gamme
. Le prix : évidemment, un critère qui peut avoir son importance, d'autant que l'amplitude des tarifs dans le commerce est très importante concernant les raquettes de badminton.
. La puissance ou la précision : ce critère est corrélé à l'équilibre, au poids, à la souplesse ainsi qu'àla surface du tamis de la raquette.
. La souplesse : Les joueurs cherchant de la puissance, optent pour une raquette souple, alors que ceux cherchant à gagner en précision optent plutôt pour une raquette plus rigide.
. L'équilibre : il découle de la longueur puisque le point d'équilibre d'une raquette neutre est situé au milieu (de quoi ?), soit à 33 cm pour un modèle taille standard. Si ce point est > 33 cm, il y a plus de poids en tête et donc plus de puissance. Néanmoins, un point d'équilibre < 33 cm apporte plus de contrôle.
. Le poids : les joueurs privilégient les raquettes légères. Ainsi, les raquettes composites avec du graphite ont la cote. En plus de leur légèreté, elles présentent une grande capacité d'absorption des chocs.
Une pratique quotidienne et intensive du badminton avec une raquette trop lourde peut engendrer des traumatismes au niveau de l'épaule et des différents muscles du bras.
. Le tamis : pour les débutants, un grand tamis procure de la précision et un cordage mou, pas trop tendu permetd'augmenter la puissance. Un cordage souple fournit plus de puissance qu'un cordage tendu.

Il est à noter que les raquettes dont la tête est rattachée à la tige par un "T" externe, sont à éviter car leur tête finira inévitablement par se déformer. Il est conseillé de privilégier les raquettes monobloc.

La raquette en détail

La tête :

On distingue principalement 2 formes :

Raquette Classique :

Raquette Isométrique :

L'avantage, si l'on peut dire des raquettes isométriques, est que les longueurs de cordes sont plus homogènes sur tout le tamis à comparer aux têtes classique, offrant ainsi une plus grande zone de centrage.
Cela permet non seulement de diminuer les fautes de frappe (tolérance), mais aussi d'augmenter la puissance.
Mais en contre parti, vous perdez un peu en précision.

La tige ou shaft :

La principale caractéristique est sa rigidité ou sa souplesse.
En effet, si vous optez pour une tige souple il faut savoir que vous allez gagner en puissance (intéressant si votre dégagement est un peu léger), en revanche vous perdrez en précision et en toucher.

 

 

Donc, si vous maîtrisez le geste du dégagement ou si vous avez un jeu d'attaque, choisissez plutôt un shaft rigide voir très rigide. Si vous débutez, une tige souple vous aidera à envoyer le volant au fond, ce qui est très important au badminton.

Mais les compromis sont possibles pour les joueurs ayant un jeu homogène en attaque comme en défense (semi-rigide ou medium).
Ces raquettes procurent de l'assurance sur tous les types de coups.

L'équilibre :

Il découle de la longueur puisque le point d'équilibre d'une raquette neutre est situé au milieu, soit environ à 33 cm pour un modèle taille standard.

Si ce point est au-dessus de 33 cm, il y a plus de poids en tête et donc plus de puissance.
Au contraire si le point d'équilibre est en-dessous de 33 cm cela améliore le contrôle.

Le grip :

Il permet d'avoir une bonne préhension de la raquette et ne doit donc pas être négligé.
Là, chacun doit trouver ses marques. Les grips d'origine peuvent être très bons et convenir jusqu'à usure mais cela dépend du joueur et du diamètre qu'il souhaite avoir.

On peut mettre du sur-grip a la fois pour augmenter le diamètre du manche pour ceux qui ont de grosses mains ou simplement pour protéger le grip afin de changer que le sur grip lorsque celui-ci est usé.
Ceux qui ont une sudation importante par les mains opteront pour un grip absorbant ainsi que le sur grip ou un grip éponge.

Conseil : Pour le grip éponge ne pas oublier de sortir le manche de raquette du sac en fin de journée et de brosser légèrement la matière afin de retrouver une forme initiale. En effet après sudation et ne pas avoir sorti la raquette la matière sera désagréable au touché due a la sudation.
Autre possibilité, même avec un pouvoir très absorbant si vous trouvé votre grip ou sur-grip « glissant » pendant ou après un match il est possible d'ajouter un peu de talc ; on n'abîmera pas la matière et cela permettra de garder un peu plus longtemps le sur-grip.

Le cordage :

Il est principalement en nylon ou en boyau. Son diamètre varie de 0,65 à 0,85 mm.
Plus le cordage est gros, plus il est solide, mais il offre moins de sensations et de toucher a comparer d'un cordage fin.

 

La tension du cordage d'origine se situe entre 7 et 9 kg par la suite jusqu'à 13 kg à haut niveau de compétition. Il faut savoir que plus il y a de tension plus le jeu peut être précis.
Une tension faible restitue de la puissance mais le touché est moins précis.

 

Conseil : Pour avoir une tension que vous désirez lors d'un changement de cordage, il est conseillé de rajouter 0.5 kg en plus afin de retrouver une tension voulu après quelques temps. En effet après utilisation la tension du cordage a tendance a ce relâcher.
Vérifier bien lors du changement de cordage que les oeuillets sont en bon états ou bien sont présent, en effet lors de l'utilisation si l'œillet est défaillant ou inexistant il est possible que le cordage casse rapidement due aux frottements.